6

đŸ•č đŸŽâ€â˜ ïž Jouer Ă  Sid Meier’s Pirates ! 1987 en CGA 2/2

Pirates ! est un chef d’oeuvre du canadien Sid Meier (Ă  qui l’on doit aussi, entre autres, la franchise Civilization et Railroad Tycoon) produit en 1987 par Microprose.

Pourquoi un chef d’oeuvre ? Parce que comme tous les jeux de Sid Meier, il faut apprendre beaucoup de choses dignes d’intĂ©rĂȘt : les 100 plus grosses villes des CaraĂŻbes, le nom des pirates de l’Ă©poque, leur nationalitĂ© et leurs types d’embarcations, avec qui ils sont en guerre ou encore la diffĂ©rence entre un pirate et un flibustier.

Version boĂźte pour IBM-PC XT

Pour la version PC de 1987, le jeu est jouable en CGA (4 couleurs) ou EGA pour les plus fortunés (16 couleurs). Il tient sur deux disquettes souples 5 pouces 1/4 de 360Ko chacune. Il sort également sur Commodore 64 et Atari ST.

Pirates en CGA 4 couleurs (Color Graphic Adaptor)
Magenta, Cyan, Noir et Blanc. 320×200 pixels (zoom Ă  200%)
Pirates en EGA 16 couleurs

Les pré-requis pour jouer en ligne à Pirates en 2020 (accessibles à tout le monde)

Pour jouer en 2020 Ă  Pirates, il faut plusieurs choses :

  1. Une bonne dose de nostalgie. C’Ă©tait il y a 33 ans mine de rien.
  2. L’URL jouable du jeu en abandonware (Merci StĂ©phane PECAUT).
  3. Et le manuel fourni avec le jeu.
Le manuel d’Ă©poque (89 pages)
Les réponses aux questions anti-copie

Notes sur les prĂ©-requis, la carte des Antilles, le systĂšme anti-copie de Microprose et les captures d’Ă©cran du jeu

  • On trouve sur la boite d’origine et dans le manuel le numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone Ă  8 chiffres pour joindre directement l’Ă©diteur en cas de soucis 🙂
  • En dĂ©but de partie, le jeu pose une question sur le Train d’Argent ou la Flotte au TrĂ©sor. La rĂ©ponse se trouve dans une des pages du manuel. En 1987, le jeu est dĂ©jĂ  rĂ©putĂ© compliquĂ© Ă  copier sur disquettes souples du fait de protections (PC-Booter qui inclut son propre systĂšme d’exploitation) mais il se dote de celle-ci en plus : il faut photocopier le manuel !
  • Les prĂ©-requis 1 et 3 vont normalement de pair si vous avez dĂ©jĂ  jouĂ© Ă  Pirates : vous ĂȘtes nĂ©cessairement nostalgique 33 ans plus tard et vous aurez Ă©videmment conservĂ© le manuel durant toutes ces annĂ©es. Si les annĂ©es ont malgrĂ© tout eu raison de vous, je vous joins ici les pages du manuel.
  • Quant Ă  la carte des CaraĂŻbes, vous n’avez plus besoin de carte aprĂšs toutes ces annĂ©es, n’est-ce pas ? Vous savez parfaitement oĂč se trouvent St Kitts, la Guadeloupe, Caracas, CartagĂšne et Puerto Bello 🙂 D’ailleurs, fin novembre 1680, la Flotte au TrĂ©sor passe Ă  Puerto Bello 😉
  • Les captures d’Ă©cran du jeu (320×200 pixels sur un Ă©cran 13 pouces) sont toutes zoomĂ©es Ă  200% pour le confort visuel. Avis aux amateurs de pixel-art 🙂

Authentique capture d’Ă©cran de Pirates en 320×200 sans zoom : 😐

C’est parti, jouons en ligne Ă  Pirates !

URL pour lancer Pirates : https://archive.org/details/msdos_Sid_Meiers_Pirates_1987

N’oubliez pas de passer en plein Ă©cran, ça marche formidablement bien :

en 32 pouces 2K 2560×1440 fullscreen, le magenta CGA crĂšve l’Ă©cran !

Passer la question anti-copie avant le premier duel Ă  l’Ă©pĂ©e

La question anti-copie
Le premier duel au sabre

Voir les itinéraires de la Flotte au Trésor et du Train Argenté

Naviguer dans les CaraĂŻbes avec son sloop magenta et blanc de 30 pixels

Notez que la palette CGA Magenta/Cyan/Noir/Blanc change quand on passe en navigation pleine mer. Elle devient Magenta/Cyan/Bleu/blanc. La classe !

PremiĂšre victoire sur un sloop !

Victoire sans duel au sabre
Pillage du sloop. Prenez les canons et le sucre, coulez le reste, matelots !

La différence entre un flibustier et un pirate

Le pirate attaque n’importe quel pavillon, du moment que ça lui chante. Le flibustier est quant Ă  lui aux ordres de son roi. Il attaque uniquement les nationalitĂ©s en guerre contre son roi.

Le gouverneur anglais de St Kitts vous demande de réduire prestement le nombre de bateaux espagnols et hollandais naviguant dans les Antilles

PremiĂšre rencontre avec la barque d’un pirate notoire

Le duc Webster qui, une fois capturĂ©, pourra ĂȘtre soumis Ă  la question ou servir de monnaie d’Ă©change
Une rançon de 5000 piĂšces d’or pour un autre pirate capturĂ©, le baron Ribault
Liste des pirates prisonniers

Les tavernes crasseuses de MaracaĂŻbo

Pour embaucher des marins, obtenir des infos sur des villes ou trouver des morceaux de carte au trésor
Un voyageur qui offre des informations sur une ville
Un autre malandrin qui offre un morceau de carte au trésor

Une carte au trĂ©sor obtenue dans un repaire de malandrins pour 600 piĂšces d’or

La carte prĂšs de Port Royale
Lorsqu’on trouve le trĂ©sor ! La carte au trĂ©sor Ă©tait facile

Pillage de la Martinique pour le compte de l’Angleterre en guerre contre la France

La ville mise Ă  sac

Le partage du butin aprĂšs 45min de jeu

Score 3 / 100 : paysan. C’est honorable

De mĂ©moire, une bonne partie Ă  Pirates dure environ 6 heures dont 3 partages de butin (environ un toutes les deux heures), pour Ă©viter que l’Ă©quipage ne commence Ă  trop Ă  rĂąler. Faire le nĂ©cessaire pour avoir moins d’Ă©quipage juste avant un partage hmmm hmmm… Il faut ne jamais avoir Ă©tĂ© vaincu en duel ni avoir fait de prison, naturellement ĂȘtre mariĂ©, avoir des titres, des lettres de marques et des terres (des acres). Et Ă©videmment beaucoup d’or. Dans ces conditions uniquement en mode Novice, vous pouvez espĂ©rer un score de 60/100. Dans les niveaux de difficultĂ© supĂ©rieurs, le partage du butin est davantage Ă  votre avantage 😉

Conclusion

Pirates est un jeu extrĂȘmement prenant qui rend vite addict mais qui reste trĂšs difficile. On peut comparer sa difficultĂ© au mode hardcore de certains jeux actuels tant la moindre dĂ©faite en duel est synonyme de retour Ă  la case dĂ©part : vous perdez tout votre or, votre Ă©quipage, vos bateaux, vos prisonniers et en prime vous faites 6 Ă  12 mois de prison ! Certains pirates particuliĂšrement redoutables – dont vous devez connaitre le nom – ne sont abordables que lorsqu’ils ont un Ă©quipage rĂ©duit de 90% au moins ! Et certaines villes tireront Ă  vue en vous voyant, vous coulant des bateaux sans aucun moyen de riposter.

J’espĂšre que si l’occasion se prĂ©sente (et c’est une occasion en or, parole de pirate !), vous rejouerez Ă  Pirates avec autant de plaisir que moi.

Vous pouvez Ă©valuer cet article en un clic. Garanti sans gluten. Merci !
(Evaluations : 2 / Moyenne : 5)

Piregwan pour Krakoukas.com

MaĂźtre des traditions et Grand malade Ă  World of Warcraft (18.000 heures de jeu), amateur de piments đŸŒ¶ïž au delĂ  de 30.000 Scoville et de pizza maison 🍕, j'aime les 3C (les chats đŸ˜Œ, le code et les choux de Bruxelles đŸ„Š) et la philosophie du CCC allemand (Chaos Computer Club đŸ’»).

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *