0

Site web Piregwan.com (1998-2004)

1998. C’était une époque élégante, où on mettait du houx à nos interfaces pour Noël, et un script JS pour la neige. Une époque où les chapitres commençaient par une lettrine et où on avait encore la liberté de placer chaque pixel où on voulait (à grand renfort de spacer.gif au besoin). Une époque sans réseaux sociaux, sans Pinterest-likes ni Android. Le from scratch et le home made étaient monnaie courante, WordPress n’existait pas et on attendait la version 3.0 de PHP.

En 2000, nous étions une communauté de passionnés de web design, de pixel-art et de code. C’était un peu le Woodstock du web :

  • Les serveurs Apache étaient parfois hébergés à domicile et ne représentait que 45% du web.
  • 300 Ko c’était le MAXIMUM pour une page web. Maintenant c’est la taille minimale d’une vignette.
  • Les sites étaient optimisés pour du 800×600, et pas du tout responsives.
  • Adobe Flash Player n’avait pas encore été banni de tous les navigateurs.
  • On faisait nos compteurs de hits à la main en PHP parce que le mot CMS n’existait pas encore.
  • Les hacks CSS suffisaient encore pour Internet Explorer 4 et les typos sur le web n’avaient pas d’antialias.
  • Youtube n’existait pas. Mais on avait des GIFs animés 😀
  • Les avatars ne défilaient pas dans une liste déroulante. Il fallait les faire soi-même.

Les sites incontournables de la communauté francophone en 2000 : Graphinews (en ASP si j’ai bonne mémoire), Benzor, LMDK, o0o, Nasc-Impact, Kreposuk et le Summer-Refresh ! Les personnes inscrites au Summer-Refresh s’engageaient à changer le design de leur site au solstice d’été. Et ce jour-là, le 21 juin… c’était un festival de refresh !

Mais avant tout à cette époque, je crois qu’on faisait des sites pour les autres. Pour le partage et la communauté. L’esprit Jérôme Boulinguez, aka Marblemad, fondateur de Graphinews. Maintenant en 2019, on a une page soit pour se montrer soit pour vendre un produit ou de la pub. Accessoirement, les deux c’est encore mieux. #CetaitMieuxAvant

L’archive du site web est en ligne à cette adresse : http://www.piregwan-genesis.com.

Splashscreen

Les tutos

Le Making of du site

Les Statistiques

Les notifications par mail

C’était définitivement une autre époque. Une époque où il était facile d’envoyer des mails par l’intermédiaire d’un site web. Un clic et 3000 mails partaient instantanément et gratuitement. Toutes les interactions avec le site Piregwan.com étaient notifiées par mail, jusqu’à la moindre recherche sur le moteur (pas très RGPD). Il y avait 7 niveaux de notification paramétrables dans le profil de chaque membre :

  • Niveau 1 : Aucune notification
  • Niveau 2 : Mickey
  • Niveau 3 : Notification légère
  • Niveau 4 : Notification normale
  • Niveau 5 : Notification cauchemardesque
  • Niveau 6 : Notification infernale
  • Niveau 7 : Canonisation

Les notifications par mails généraient de 1 (simple compte-rendu journalier) à 600 mails par jour ; ça pouvait dépasser les 1500 mails, les jours de gros troll. Plus le niveau de notification était élevé, plus le membre était aware. Le niveau 7 n’était pas accessible directement par les membres, par précaution. C’était la canonisation.

Canonisation : déclaration solennelle par laquelle le pape, à la suite d’une longue enquête, inscrit un personnage au catalogue des saints et autorise qu’un culte public lui soit rendu.

La canonisation consistait pour un administrateur à inscrire un membre à toutes les notifications possibles sur le site (le fameux niveau 7, plusieurs centaines de mails par jour). En contre-partie, le membre pouvait arborer un avatar de martyr (avec des épines autour de la tête en pixel), la date de canonisation était inscrite à vie sur son profil et un maximum d’étoiles clignotaient autour de son nom. Ca fait envie, n’est-ce pas ? La canonisation d’un membre était elle-même notifiée, et l’occasion d’une grande fête. Ces choses-là sont non seulement irréalisables techniquement de nos jours, mais aussi totalement malvenues et non moins illégales du début à la fin du process. Les temps changent, Lucette.

Les liens

Le site qui se dégrade avec le temps quand on le visite pas

Les membres

Interface Membres réalisée en 2001 par LMDK (Fabrice Blanchard) :

Les avatars des mails de notification

Avatars animés pixel-art réalisés par Stéphane Pécaut aka o0o :

Le forum

Vous pouvez évaluer cet article en un clic. Garanti sans gluten. Merci !
(Evaluations : 4 / Moyenne : 5)

Krakoukas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *