0

4/4 Covid-19 et le tracking, lorsqu’Apple et Google travaillent ensemble sur un outil de tracking

Le coronavirus a des répercussions décidément très inattendues. Une fois n’est pas coutume, Apple et Google viennent en effet d’annoncer un effort commun pour aider les gouvernements et les agences sanitaires à suivre la progression du virus.

Pour faciliter la vie des autorités qui planchent sur l’idée d’un tracking, Apple et Google vont lancer une solution incluant des API et des technologies bas niveau au niveau d’iOS et d’Android. Deux étapes ont été identifiées. Au mois de mai, les deux entreprises vont fournir des API qui permettront l’interopérabilité entre les deux plateformes. Les applications officielles seront disponibles au téléchargement sur l’App Store et le Play Store. Et dans les prochains mois, Apple et Google vont mettre au point une plateforme de suivi.

Le traçage des contacts a été identifié comme un outil pertinent de limitation de la propagation du virus, expliquent les deux partenaires. Une fois en œuvre, cette technologie peut dire à l’utilisateur d’un smartphone s’il a été en contact avec un malade et, le cas échéant, si elle doit s’isoler chez elle pour éviter de contaminer d’autres personnes. Naturellement, tout cela ne fonctionne que si le malade indique de lui-même qu’il a été contaminé dans l’application de suivi.

L’application StopCovid en France, risque de dérapage

Le gouvernement français pourrait utiliser l’API commune d’Apple et de Google pour l’application StopCovid.

Le principe de StopCovid est simple : il s’agit de prévenir un utilisateur de smartphone qu’il a été en contact avec une personne contaminée (possédant elle aussi un smartphone) par le COVID-19. Le cas échéant, l’app recommandera de se placer en quarantaine volontaire.

Les difficultés techniques seront levées avec la solution développée par Apple et Google qui, dès le mois prochain, fourniront aux gouvernements et aux agences de santé une API à intégrer dans leurs apps de traçage en Bluetooth.

Dans un deuxième temps, cette technologie sera embarquée à même les systèmes d’exploitation, iOS et Android. Du pain béni cette pandémie décidément ! Désormais l’outil de tracking sera installé par défaut dans tous les systèmes Apple et Google, en violation de la volonté d’avoir un outil basé sur le volontariat.

C’est fou de constater la rapidité avec laquelle ces technologies ont été mises en place dans tous ces pays. Mais rien d’étonnant, ces technologies sont prêtes depuis longtemps. Il manquait juste une occasion de les utiliser.

Au Royaume Uni

De l’autre côté de la Manche, le NHS (National Health Service) a déjà annoncé qu’il allait travailler avec Apple et Google pour utiliser la technologie des deux groupes.

Cartographie mondiale des initiatives de tracking

Retrouvez sur covid-innovation.fr une cartographie des initiatives mondiales :

Vous pouvez évaluer cet article en un clic. Garanti sans gluten. Merci !
(Evaluations : 0 / Moyenne : 0)

Piregwan pour Krakoukas.com

Maître des traditions et Grand malade à World of Warcraft (18.000 heures de jeu), amateur de piments 🌶️ au delà de 30.000 Scoville et de pizza maison 🍕, j'aime les 3C (les chats 😼, le code et les choux de Bruxelles 🥦) et la philosophie du CCC allemand (Chaos Computer Club 💻).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *